FANDOM


Modifier

Rune Tattoo Celtic Design by knives1126

Recueil Runique Modifier

Par Gotrick Gurnisson


Aventurier,maître des runes, savant, archéologue, et surtout, nain.


Salut mon gars

Si tu lis ça, y’a 3 choix :

-T’es moi, dans ce cas, pas besoin de lire ça.

-Tu m’as volé mon recueil, dans ce cas, je te conseille de me le rendre.

-Je t’ai légué ce livre à ma propre surprise, je te conseille de lire ça, a mon avis, sans ça, tu s’rais bien trop con pour comprendre quoi que ce soit de mon charabia

 

Donc, les runes, je te vois déjà avec des grands yeux d’attardé  en train de me fixer « Gné ? rune ? kékidi ce livre ? » eh bien, les runes, c’est la représentation graphique de la magie de ce monde, dans notre monde, il existe des lignes invisibles à l’œil non initié, on appelle ça des « leys » ça se prononce « lait-yeux » répète après moi laiiiiiiit yeuuuuuux voila, tu connais une chose des centaines que ce livre renferme, mais bon, la n’est pas le problème, à moins d’un miracle, seul un œil entrainé peut identifier les leys et seul les meilleurs peuvent les retranscrire et les superposer pour créer une rune, voila, c’est la base, maintenant, je vais pouvoir te faire rentrer dans ta petite caboche d’ignare tout ce que je sais, tourne cette page, imbécile.

Connaissances de base sur les runes : Modifier

 

Les runes ont étés découvertes il y’a 10 000 ans par les nains, trois nains pouvaient voir les leys, un jours ou ils s’ennuyaient après quelques coups dans le pif, et pas que de poing si vous voyez c’que j’veux dire, ils décidèrent de dessiner les « trucs brillant louches » qu’ils voyaient, résultat, ils créèrent la première rune, l’un des trois, que l’histoire ne retint pas, fit « ouais bon, j’ai dessiné un truc, et alors ? » avant de repartir à la taverne, les deux autres, Thok et Mithraïn, arrivèrent à ressentir la magie contenue dans la rune, ils décidèrent d’étudier ces lignes magiques et découvrirent, pour Thok, les runes élémentales et pour Mithraïn, les runes d’attributs et ils fondèrent ainsi l’école de magie runique, cette magie est en perpétuelle évolution, j’ai moi même créé les runes de transformation par exemple, pour qu’une rune fonctionne, il faut soit la graver sur une arme, soit la tracer avec une mixture spéciale, soit la tracer dans l’air avec une arme runique avant de la frapper. On peut aussi superposer des runes pour en créer des plus puissantes, chose que je détaillerais plus tard, activer une rune ponctionne votre énergie vitale, évitez donc de vous reposer seulement là-dessus.

                                                                                                      

 

Les runes de combat : Modifier

La base, le machin du gros bourrin, t’as pas envie de t’emmerder avec le reste du livre et tu veux la baston ? T’as trouvé ta page, mais sache que tu me déçois, abruti

M’enfin, t’as le livre, donc essaye au moins de retenir ca :

 

Les runes de combat se séparent en 10 types différents :

La rune de flammes : Modifier

alors c’est la rune la plus basique, c’est l’essence même des flammes enfermée dans ce dessin, elle à été crée par Thok, un des fondateurs de la magie des runes.

La rune de givre : Modifier

Pareil que pour les flammes, mais avec du givre, deuxième création de Thok.

La rune de terre : Modifier

Une rune très polyvalente, placée sur le sol, on peux créer des fissures, sur une arme, on lui donne la force de briser le métal, tracée en l’air, elle invoque une stalactite (ou stalagmite ? je sais pas, bonne question) qui va aller tout droit, encore une création de Thok.

La rune d’air : Modifier

Dernière création de Thok, la rune d’air se révèle très utile quand bien utilisée : sur les bottes, elle donne la lévitation, sur une arme, elle sera aussi rapide que le vent (bah oui hein), et, tracée en l’air, elle provoque une bourrasque capable d’arracher une porte.

 

Voila, donc ca c’était les runes de bases, dites runes du péquenaud, essaye de faire moins original en style de combat, t’y arriveras pas.

Maintenant attaquons les runes dites « sophistiquées » :

Rune de sang : Modifier

Une création de Rhalïn, Gardien des portes de Bharad, après avoir observé la surpuissance du vampirisme, il s’enferma pendant des mois dans son laboratoire pour finir par créer une rune capable de copier les aptitudes d’un vampire, sur votre arme, elle drainera la vie d’un adversaire, sur vous, elle vous transformera en authentique seigneur de la nuit, la sensibilité au soleil en moins.

Rune de ponction : Modifier

Création personnelle en modifiant légèrement la rune de Rhalïn, parce que y’a pas de raison que les mages puissent s’en tirer à si bon compte contre un maître des runes.

Rune de lumière/rune de la lampe : Modifier

Au deuxième nom, vous comprendrez mon entrain pour cette rune, c’est simple ; c’est une torche, aucun intérêt en combat si ce n’est éblouir l’adversaire, elle à été crée par Tholn, le maître des runes personnel du roi Graïnth, tout comme la rune d’ombre.

=== Rune d’ombre/rune du traître : === Deuxième rune qui ne me plait pas, quand vous la tracez, elle crée une zone d’ombre que nulle lumière ne peux éclairer, très amusant sur un pont sans rambarde.

Rune de cristal : Modifier

Création personnelle, prenez la rune de terre, rajoutez des cristaux coupant, vous avez ma rune favorite.

Rune de son : Modifier

Autre création personnelle, quand elle est tracée, elle produit un hurlement suraigu qui vous percera les tympans, amusant contre les chauves souris géantes.

 

Les runes d’attribut : Modifier

Tout est dans le nom, ces runes ne peuvent pas être tracées dans l’air, mais, quand elles sont appliquées sur un objet ou une personne, elles améliorent un de ses attributs selon la rune, il en existe une pour chaque attribut, selon le cercle de la rune (détaillé plus loin) le bonus sera plus élevé, ainsi une rune de force du premier cercle vous permettras à un lutin d’enfoncer une porte en bois basique alors qu’une rune du dixième cercle lui donnerais la force de broyer le métal à mains nues, mais bon, ‘faudrait être con pour mettre une rune de force aussi élaborée sur un lutin. (une liste de 2 pages dénombre toutes les runes d’attributs existantes)

 

Les runes de transformation : Modifier

Bon, là, on attaque de l’élaboré, ces runes, pour le moment peu nombreuse (que 3) vous permettent, comme la rune de vampirisme, de copier les aptitudes d’une créature, mais la ressemblance s’arrête là : La rune de transformation modifie votre apparence et ne peux que être tracée sur une créature vivante.

Voici les trois runes que j’ai créées :

La rune du dragon : Modifier

Quand cette rune s’active, votre peau se couvre d’écaille, votre bouche s’allonge, des griffes poussent sur vos mains et pieds et des ailes membraneuses sortent de votre dos, vous ressemblez à un homme-dragon et vous en avez les capacités : résistance, sauvagerie, vol, capacité de cracher du feu et j’en passe les meilleures, attention par contre : cette rune ponctionne beaucoup d’énergie, évitez d’en abuser.

La rune de pierre : Modifier

Quand cette rune s’active, vous vous changez en pierre, votre force augmente tout comme votre résistance, vous êtes pratiquement impossible à pousser mais votre vitesse baisse.

La rune de la bête : Modifier

Quand cette rune s’active, des poils commencent à pousser sur votre corps, des griffes et des crocs apparaissent dans votre bouche et sur vos mains et vous êtes incapable de parler intelligiblement, cette rune peux vous sembler comme étant une version moins puissante que la rune du dragon, mais je n’en serais pas si sûr à votre place : avec cette rune, votre vitesse et agilité augmente à un point inimaginable, le seul risque de cette rune est la baisse d’intelligence qui peut se révéler fatale : j’ai déjà vu un de mes disciples devenir trop bête pour retirer la rune et mourir du contrecoup quand je la lui ai retirée.

 

Les cercles runiques : Modifier

Parfois, une rune seule ne suffit pas pour obtenir le résultat escompté, c’est là qu’interviennent les cercles : pour obtenir une rune du second cercle, il faut superposer deux runes du premier cercle, ajoutez une deuxième rune du second cercle, et vous obtiendrez une rune du troisième cercle et cætera et cætera.

Par contre, quand vous superposez des runes, le contrecoup en énergie vitale est grandement augmenté, par exemple, une rune du cinquième cercle suffit à vider un individu normal de toute sa force, donc, conseil d’ami, n’en abusez SURTOUT PAS.

Il est à savoir que si il s’agit de runer un équipement, la ponction d’énergie vitale s’applique quand on pose la rune, pas à l’utilisation.

Les runes utilitaires : Modifier

Je ne vais pas les détailler car il y’en à bien trop, il y’a quasiment une rune pour chaque matières qui existe, si il n’y en à pas, un peu d’intelligence vous permettras de l’obtenir avec un second cercle, je vais donc simplement vous les lister sur les cinq prochaines pages avec leur nom en dessous (une longue liste de runes, avec leur représentation, est écrite en dessous, il n’y a quasiment aucune matière manquante, suivent ensuite les runes telle que la « rune de flottaison », avant que le reste de la liste ne parle de « rune de protection contre les XXX »)

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.